• Site mis à jour le 08 juillet 2019, 15:43

mixite_dieuxDans le long fleuve des civilisations de l’homme moderne, la Franc-Maçonnerie occupe une histoire merveilleuse, unique en son genre, qui ne cesse de passionner les Maçons et les profanes depuis 1717.

L’avenir de cette association philosophique au cœur du troisième millénaire, à la fois ancienne et influente, est une page blanche que l’histoire se chargera, très vite d’écrire mais qui laisse ouverts tous les possibles. D’ores et déjà, on peut donc affirmer objectivement qu’il y a eu, qu’il y a et qu’il y aura toujours des hommes et des femmes de qualité pour témoigner de la valeur humaine et culturelle dans les loges maçonniques. Et ce malgré certaines manifestations comportementales pas très glorieuses au sein de la Maçonnerie au cours des trois dernières décennies.

En réalité, certaines obédiences ne se rendent pas compte qu’elles s’éloignent au fur et à mesure de la mosaïque humaine pour des questions dogmatiques, souvent catégorielles et forcément égoïstes. De nos jours, une telle persistance à refuser par exemple la mixité dans les Loges relève d’un comportement purement archaïque.

L’affirmation d’une population éduquée, désireuse de liberté individuelle et solidaire, envieuse d’un système politique plus vertueux et moins corrompu, va-t-elle moderniser les étouffants modèles institutionnels et se libérer d’une certaine pensée unique ?

Des nouveaux chantiers s’annoncent. Et il n’en demeure pas moins vrai que les loges libres et souveraines ont un sérieux défi à relever. Elles doivent faire preuve d’audace, de constance, et de rénovation dans le cadre de la gouvernance homme/femme et des contenus des nombreux grades maçonniques au risque de s’éloigner de l’éthique et de la morale. Dans une autre époque, tel fut en son temps, la rectification courageuse et à bon escient des grades et des rites par un certain J.B. Willermoz.

Tout en demeurant fidèle à la Tradition, la modernité maçonnique s’inscrit tout naturellement dans le mode de vie des citoyens, certes aujourd’hui parfois trop cathodique et dénué de perspicacité, mais indissociable des équilibres majeurs de la réflexion et de l’innovation. Nous devons donner du sens à la liberté, à la fraternité et à l’égalité.

On se trouve à la fin d’un cycle : rien n’a d’importance. La publication des textes secrets fait partie d’un syndrome spécifique de notre époque, qui ne connaît qu’un seul moyen important de transmission, celui de l’internet.

En effet, et ceci est entièrement nouveau : les attitudes confortables institutionnelles sur quoi se sont construites jusqu’ici les civilisations contemporaines disparaissent, de même que les traditions collectives, de sorte que certains ne peuvent plus acquérir qu’une initiation virtuelle. Le simple fait de communiquer et de lire des textes anciens équivaut à une initiation.

Ce nouveau type d’initiation, individuelle et intelligible, rendue possible par la lecture attentive et la méditation d’un texte ésotérique, se développe dans une société moderne avec de nouveaux outils. Ces nouvelles perspectives n’impliquent plus une chaîne initiatique institutionnelle. C’est une situation qui n’a pas de précédent dans l’histoire des hommes. C’est la conséquence du prestige considérable dont jouit la communication moderne.

L’écriture était sacrée chez les peuples de la Mésopotamie, de l’Egypte, et de la Crète. Elle a permis de fixer leurs textes. L’écriture c’est la vie. Toutefois, le sacré conduit les profanes aux rites, aux serments, et à l’enseignement des mythes. Mythe, philosophie, et rite sont, en fait, les trois aspects de la même efficience spirituelle. Le sacré peut et doit faire partager l’origine existentielle. Cette origine est liée à la fertilité et donne sens à la vie. Le sacré place l’universel à l’origine. C’est un refuge de la pensée humaine ; d’où la nécessité de rassembler dans les Loges ce qui est épars.

Voilà pourquoi la mixité dans les Loges doit prendre une signification toute particulière, car dans le monde méditerranéen antique, les deux sexes avaient accès aux Mystères.

Le 14 février 2011

Henri R.

Carte des loges

L'agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31